• Comment retrouver notre instinct?

    Coucou mes cromignons, 

    Aujourd'hui, je vais essayer de vous apprendre comment retrouver votre instinct de chasseur/cueilleur.

    Le secret, pour retrouver notre "instinct primal", c'est d'observer les enfants: les vôtres si vous en avez, mais aussi tous les enfants que vous pouvez croiser dans votre quotidien.

    Notre instinct de cueilleur:

    Au supermarché aujourd'hui, alors que j'étais au rayon fruits et légumes, une petite fille réclamait à sa maman des carottes. On voyait qu'elle en avait très envie! Cinq minutes plus tard, une autre petite fille demandait à sa maman de lui prendre des prunes pour son goûter du jour. Les enfants sont naturellement attirés par les fruits et les légumes sucrés comme les tomates cerises ou les carottes. Selon leur tempérament, ils seront plus attirés par les raisins ou les bananes ou encore les pommes. Ils savent écouter leur instinct et donc entendre ce que leur corps leur réclame.

    Mon fils est un grand fan de pommes grany, de bananes, de pastèque et ma fille préfère les melons, les kiwis, les abricots. C'est un tel plaisir pour moi de les voir manger des fruits frais au goûter plutôt que ces saloperies de gâteaux industriels (que je leur donnais avant!).

    En les regardant goûter, ma fille du raisin et mon fils sa pomme, assis sur le sol de la terrasse au soleil, cela m'a fait la drôle d'impression de voir 2 petits primates qui se régalaient de leur pitance. Les petits doigts de ma fille étaient d'une dextérité sans faille pour attraper les grains de raisins, les ouvrir et enlever les pépins.

    Car si nous avons un pouce opposé, c'est bien que nos mains sont un outil de préhension adapté à notre alimentation. Si nous étions carnivores, nous aurions plutôt des griffes acérées, non? En tous cas, c'est ce qui ce fait dans la nature... Les frugivores ont des pouces opposés et les carnivores ont des griffes ou des crocs acérés.

    Alors moi, quand on me dit de limiter les fruits dans mon alimentation, ça me chagrine un peu! Déjà parce que j'adore ça (et que je me régale chaque matin avec ma crème budwig P@léo) et aussi parce que notre corps est fait pour digéré des sucres simples. D'ailleurs on commence à réintroduire les fruits dans les régimes alimentares des diabétiques car on s'est aperçu que manger des fruits diminue leur glycémie!

    En plus quand je mange des fruits, je suis rassasiée. Je n'ai plus envie de manger autre chose. Mes envies de grignotages disparaissent. Pour moi, écouter son corps, c'est à dire notre instinct, est la base. Si on a envie d'un fruit, c'est que notre corps en a besoin, il nous le réclame. Pourquoi lui refuser?

     

    Notre instinct de chasseur:

    Les enfants bougent tout le temps. Quand on les regarde jouer attentivement, on les voit grimper, sauter, courir, se rouler dans l'herbe...ils n'arrêtent pas une minute! Leur activité physique est très importante et tout passe par le jeu donc ils ne s'en rendent même pas compte!

    Quand on est adulte, on devient partisan du moindre effort. Certains prennent la voiture pour faire 500m, d'autres utilisent l'ascenseur ou l'escalator...Prenons les enfants en exemple, leur instinct est encore intact. Forçons nous à bouger: on se gare un peu plus loin et on marche, on prends les escaliers, on se lève de table pour aller chercher ce qu'il manque, on jardine, on se promène avec le chien...et bien sûr, on fait ses WOD au moins 2 fois par semaine! 

    Je commence à prendre goût à mes WOD en musique. Cela passe vite (30 min) et je retire un certain plaisir à sentir mes muscles se contracter sous l'effort. D'ailleurs c'est dans le sport souvent que l'on retrouve son âme d'enfant. Car être un enfant, c'est faire des efforts physiques et en tirer une satisfaction immédiate, et c'est exactement ce que l'on recherche dans le sport quand on est adulte.

    Dans les 5 accords toltèques, JM Ruiz explique qu'un enfant qui naît est parfait. Mais  la société va essayer de le formater (il faut manger si, il faut se comporter comme ça...) et de modifier son comportement. C'est comme ça que l'on s'oblige à faire des choses qui sont mauvaises pour nous! Car dès notre enfance, on nous apprend à ne pas écouter notre instinct (notre coeur). Seul notre cerveau a le droit de nous dicter ce que la société lui a appris (mange tes céréales à chaque repas!).

    Alors, par pitié, oublions un peu tout ce que l'on a essayer de nous inculquer pour nous formater et redevenons des êtres LIBRES! 

    Ecoutons ce que nous dicte notre coeur, car c'est là que se loge notre "instinct primal"!

     


  • Commentaires

    1
    stefyy
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 08:56

    Ce que je trouve inquiétant c'est les enfants qui doivent être "Normaux" sinon ils passent par la case "Ritaline".

     

    2
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 19:19
    charlote paleo

    J'aime aussi voir mon fils quand il rentre de l'ecole manger des fruits ou se faire un smoothie ou un guacamole, ou alors finir le steack de la veille, quel bonheur...... moi aussi avant je lui donnais tartine de nutella, prince, ... mais ca c'etait avant!!!

    Pour les fruits et les envies de fruits je suis d'accord avec toi il faut ecouter son corps, moi je suis accroc aux pommes, et j' ai besoin de ma pomme tous les jours vers 15h, c'est comme ca, par contre j'essaie de me limiter a 1 fruit par jour, sinon je me sens ballonnee.

    (desolee pour les accents, mais j'ai un clavier americain...)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :