• Eve, lève-toi!

    Bonjour mes déesses, 

    Aujourd'hui, je souhaitais partager avec vous les découvertes d'Annick de Souzennelle. Elle a travaillé à la relecture des textes sacrés originels (bible, coran) pour découvrir le sens caché de ces textes sacrés. Elle nous offre des informations essentielles à notre époque. 

    Je précise que je suis athée et que je suis tombée sur ces recherches en étudiant le sujet qui me passionne en ce moment: le féminin divin!

    Culte de la Déesse-Mère : le Féminin Sacré - Communautés du Monde:

    Nous avons l'habitude dans nos sociétés de considérer les textes de la bible comme des faits historiques. Alors que pour Annick, il s'agit en fait de textes qui parlent de notre être intérieur. Ces textes sont là pour nous apprendre à nous éveiller à notre essence divine (de déesse!).

    Quand on parle d'Adam dans la bible, on parle en fait d'un être humain (femme ou homme). Eve n'est pas une femme créé à partir d'une côte d'Adam! Eve représente l'autre côté d'Adam, le côté féminin qui est à l'intérieur de chaque être humain.

    En effet, chaque être humain a deux polarités en lui: un côté masculin et un côté féminin. On dit que Dieu créa la terre (pôle mâle observable) et les cieux (pôle femelle, potentiel voilé que chacun possède en lui). Chacun de nous (homme et femme) est appelé à se souvenir de cet autre côté de nous (potentiel divin). Pour cela, il faut différencier son côté matériel (son corps) de son autre côté (âme) et s'eveiller à sa véritable nature d'être illimité et divin.

    Eve représente ce côté féminin de l'être, cette force qui contient toutes les informations et le côté divin de l'être. Cette force féminine doit s'unir à l'esprit de l'homme pour faire advenir un potentiel à l'intérieur de nous.

    Les femmes de la bible sont porteuses de l'information du féminin de l'être: quand Jacob perd tout, sa femme lui dit: bénit dieu et mute (et non pas "maudit dieu et meurt" comme le dit la mauvaise traduction actuelle). Le féminin divin bénit les épreuves de la vie, car elles sont sources de transformation et d'évolution de l'âme.

    Le jardin d'Eden est en nous. Il nous attend. Nous sommes à côté de lui parce que la plupart des gens sont dans l'inconscience totale. Leur féminin sacré est oublié et il se transforme en Lilith (ronce et épine, aigreur, nuit).

    Quand les écritures sacrées invitent à secourir la veuve et l'orphelin, elles demandent simplement de se reconnecter à notre féminin divin pour le libérer de ses épines (Lilith) et de le transformer en Eve (feu d'amour) afin de pouvoir donner naissance à l'enfant divin que nous portons tous à l'intérieur de nous.

    Actuellement nous sommes en exil de cette réalité que nous portons en nous. C'est dramatique. L'humanité a fait de cet exil de nous-même la normalité! Alors que notre situation naturelle est la connexion à notre féminin divin (que l'on soit homme ou femme)! 

    Quand on s'éveille, on devient conscient et on se reconnecte à notre féminin sacré. C'est une aberration d'avoir associer l'union du féminin au masculin à un péché! Avoir identifié la femme au péché d'Adam, d'en avoir fait quelqu'un de très très menaçant est dramatique pour la condition féminine (passée et actuelle)!

    La femme est un Adam comme l'homme et doit se reconnecter à son autre côté (féminin divin).

    Tous les mythes, comme celui d'Adam et Eve, sont en fait, des histoires sur l'être intérieur. Mais n'ayant pas les mots pour se dire, l'Homme emprunte le langage de la vie matérielle.  Il faut découvrir le message caché des mythes qui est beaucoup plus subtil et qui touche à l'intérieur de l'être.

    Pour en savoir encore plus, je vous laisse regarder la vidéo passionnante d'Annick de Souzenelle "le féminin de l'être":


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :