• Se sentir belle

    Coucou les Cromignons, 

    Aujourd'hui, je suis tombée sur le net sur une pub Dove que je n'avais encore jamais vu ( peut-être qu'elle date, mais je ne regarde pas la télé!).

    On voit des femmes de 16 à 60 ans qui se cachent pour qu'on ne les filme pas ou qu'on ne les prennent pas en photo. (Autant vous dire que je me suis totalement reconnue dans cette attitude. De nombreuses années, j'ai fuit les photos et les caméras car je ne supportais pas mon image. Je ne m'aimais pas, je ne me trouvais pas belle, trop grosse, pas assez féminine, pas assez ci et trop ça!!!)

    Et soudain s'affiche une question: "Quand avez vous cessez de vous sentir belle?". Puis on voit des petites filles qui font les stars devant la caméras et qui posent tout sourire, bien dans leur corps, bien dans leur tête.

    Waouh! ça m'a fait l'effet d'un coup de poing! Quand est-ce que j'ai cessé de d'aimer mon corps?

    Après réflexion, je crois que ça date du collège en 5ème. J'étais très amoureuse d'un garçon (en secret) et un jour une "copine" m'a rapporté qu'il avait dit que j'avais "un gros cul". Charmant! A l'époque, j'étais tout à fait normale, niveau poids. Mais je crois que c'est à partir de ce moment que j'ai rejeté mon corps et que j'ai essayé de le transformer. Je me suis lancée dans mon premier régime: plus de gâteau, un yaourt et un pamplemousse le matin, un bouillon le soir. C'était très extrême, mais ça a fonctionné. J'étais passée de 62 kg à 56 kg et je rentrais dans du 36! 

    Cela n'a rien changé à ma vie amoureuse, en revanche j'avais changé le cours de mon existence car j'étais entrée dans l'enfer des régimes yoyo.

    Dire ce genre de propos méchant, chose courante au collège (t'es grosse, t'as un gros nez...), chez les toltèques, on appelle cela jeter un mauvais sort (le pouvoir de la parole est énorme). Et si la personne est réceptive (car elle n'a pas confiance en elle), elle croit ce sort et elle accepte le fait d'être grosse et malheureuse et inconsciemment elle fera tout pour l'être.

    Depuis que j'ai commencé le mode de vie Paléo, j'ai commencé à me réconcilier avec mon image. J'ai beaucoup de compliments de ma famille, de mes amis ou collègues et cela m'aide à rétablir mon estime de moi. Mais je sais que je ne suis pas encore sortie de ce cercle infernal, d'ailleurs il m'arrive encore de me trouver moche et en général ensuite je compulse sur des aliments néfastes pour moi.

    Je pense vraiment que pour mincir durablement, la première chose à faire est de s'accepter telle que l'on est: petite ou grande, fine ou pulpeuse, cheveux frisée ou raide....Il ne faut pas contrarier sa nature!

    Notre corps est parfait tel qu'il est et nous avons le devoir d'en prendre soin:

    - en mangeant correctement (Paléo )

    - en le bichonnant (soins)

    - en le sublimant (vêtements adaptés à notre morphologie, maquillage nude)

    Et vous, mes Cromignons, dites-moi si un jour vous avez cessez de vous aimer et pourquoi... et surtout ce que vous faites pour vous aimez de nouveau!

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :